Les principes fondamentaux du droit des seniors

386
Partager :

Les droits accordés aux séniors ont pour finalité de garantir leur bien-être et leur épanouissement en tant que personne. Un regard plus près sur l’ensemble de ces droits montrent qu’ils sont surtout basés sur des principes très déterminants. Découvrez dans ce contenu les principes fondamentaux qui régissent les droits des séniors.

Le principe du libre choix

La majorité des droits établis pour les séniors prennent en compte le principe du libre choix. Il est possible de remarquer cela en observant de près bon nombre de lois concernant le droit des séniors. C’est le cas du droit d’aller et venir qui permet à une personne âgée de rester libre de ses déplacements. Ainsi, il n’est : soumis à aucune volonté externe de le maintenir à domicile. Le principe du libre choix peut aussi être : observé dans le droit à la propriété.

A lire en complément : Quand un héritier refuse de signer la succession ?

Cette loi permet au sénior de décider pleinement de là où il veut loger. Il peut recevoir des propositions ou recommandations de ses proches. Mais le sénior possédant toutes ses facultés a le droit d’effectuer un libre choix sur ce qui lui semble être plus convenable. Ce principe qui fait partie des droits de toutes personnes est encore plus essentiel quand il s’agit des séniors. Cette catégorie de personnes est celle qui est la plus soumise aux contraintes imposées par leur entourage.

A découvrir également : Les droits des seniors en matière de santé : accès aux soins et remboursement des frais médicaux

Le principe du consentement éclairé

Un deuxième principe fondamental du droit des séniors est : celui du consentement éclairé. Il s’agit d’une délégation de son libre choix à une personne de confiance. Le droit du sénior prend en compte ce principe étant donné le fait que ce problème revient très souvent. En effet, les maladies et infirmités sont très fréquentes chez les personnes âgées. Cela entraîne parfois une perte d’autonomie qui ne permet plus à ces derniers de jouir du libre choix.

Alors ce principe leur permet de choisir à temps une personne à qui déléguer le droit de prendre des décisions à leur place. La personne choisie devra être : interrogée à chaque fois qu’une décision concernant le senior doit être prise. Il est très important que ce dernier soit digne de confiance. Cela va garantir le fait qu’il saura prendre des décisions pour le bien du sénior.

Le principe de la nécessité d’information

Bon nombre de droits accordés aux séniors sont : basés sur le principe de la nécessité d’information. Cela stipule qu’une personne âgée doit être : informée de tout ce qui le concerne. Cela s’applique surtout au domaine de la santé.

Un sénior doit être : informé de son état de santé et de tous les détails inclus. Le principe s’applique encore quand il s’agit du patrimoine du sénior. Il doit être constamment informé de la gestion qui est faite de celui-ci.

Partager :