Comment embaucher un senior ?

1177
Partager :
a person sitting at a table using a laptop

Les jeunes ont généralement plus de chances d’être sélectionnés pour un recrutement que les seniors. A l’opposée des seniors, les jeunes sont jugés, plus aptes, plus compétitifs et plus expérimentés, en ce qui concerne les nouvelles technologies. Afin de faciliter leurs réinsertions dans le monde de l’emploi, l’état a pris de nouvelles dispositions. Cependant, les employeurs peuvent profiter de certains avantages s’ils embauchent les seniors.

Les étapes à respecter pour tout recrutement

La première étape consiste à créer une fiche de poste. Il est important de bien s’y prendre. Dans le cas contraire, vous recevez assez de candidatures des personnes qui ne répondent pas au profil recherché. La fiche de poste doit donner des informations sur les missions de l’employé, le poste à occuper, les compétences nécessaires, etc. Une fois que la fiche est prête, il faut l’intégrer dans une offre d’emploi, c’est la deuxième étape. Cette offre sera ensuite publiée sur différents canaux afin d’attirer les meilleurs profils, autant que possible. N’oublier pas d’être un peu plus précis sur les conditions de travail. Complétez les informations sur le salaire, le type de contrat, et les heures de travail.

A lire aussi : Voyager et se ressourcer : des vacances sur mesure pour les seniors

La troisième étape consistera à faire le tri parmi le lot de candidature reçu. C’est un travail un peu épuisant, surtout si vous avez reçu trop d’offres, de surcroît provenant des personnes qui ne répondent pas vraiment au profil. Ouvrez grand les yeux et faites attention aux points importants. La quatrième étape est l’entretien. Après une sélection des meilleurs profils, il faut maintenant des séances d’échanges. Ces entretiens permettront de juger du niveau réel du postulant et de parler des conditions de travail. Lorsque vous dénichez la perle rare, passez à la signature du contrat. C’est la cinquième et dernière étape.

A voir aussi : Initiatives intergénérationnelles : renforcer les échanges entre seniors et jeunes

Les spécificités d’un recrutement de seniors

Pour embaucher un senior, il faut suivre les étapes de recrutements telles qu’expliquées précédemment. Mais, il existe d’autres spécificités à prendre en compte.

Le recrutement de senior en CDI ou en CDD

D’entrée, sachez que les employeurs du secteur agricole ne peuvent pas embaucher de senior en CDD, ni également en CDI. Pour qu’on parle de recrutement de senior, ce dernier doit avoir au moins 57 ans. Le futur employé devrait être en quête d’emploi il y a au moins trois mois. Pour cette tranche d’âge, le CDD est d’au plus 18 mois. Un seul renouvellement sera possible, portant la période de travail au maximum à 36 mois, soit 3 ans. Lorsque vous embauchez un senior, vous devez l’offrir le même cadre que les autres employés. Même horaires, même salaire, même tâche, etc. Lorsqu’il est question d’un CDI, les conditions sont pratiquement les mêmes.

Le recrutement de senior en contrat de professionnalisation

Il est possible d’employer un senior en contrat de professionnalisation si ce dernier a au moins 45 ans. Après le recrutement, vous devez informer Pôle emploi dans un délai de trois mois selon l’exécution du contrat. L’employeur qui a effectué un licenciement économique au cours des six derniers mois, n’est pas en mesure de recruter un senior et de prétendre à un accompagnement de pôle emploi. Les personnes ayant déjà exercé au cours de cette période au sein de l’entreprise ne sont pas éligibles.

Quelques avantages d’embaucher un senior

Contrairement à ce qu’on pense, il y a plusieurs avantages à embaucher un senior.

L’expérience des seniors

La majorité des seniors ont acquis d’importantes expériences pendant leurs parcours professionnels. Ayant généralement travaillé dans plusieurs entreprises, ces derniers ont un savoir-faire exceptionnel. C’est peut-être bien eux qui apporteront un plus à votre entreprise. Demandez-leur souvent conseil et ils seront ravis de vous aider.

Des salaires raisonnables

Les seniors ont de véritables expériences. Ils ont travaillé pour plusieurs patrons et ont touché des salaires assez élevés pour certains. De ce fait, ils sont plus exigeants, en ce qui concerne non seulement le salaire, mais aussi des conditions de travail. Forts de leurs expériences, ils savent qu’ils valent beaucoup mieux. Toutefois, la tendance change actuellement. Plusieurs seniors acceptent des salaires raisonnables afin d’être compétitifs sur le marché de l’emploi.

Un excellent réseau professionnel

Après des dizaines d’années de travail, un senior a probablement conçu un excellent réseau professionnel. Il sait à qui faire appel, et pour quoi. Dans n’importe quelle entreprise, ils pourront participer à la naissance de nouvelles collaborations.

Les compétences clés à rechercher chez un senior

Les seniors ont des années d’expérience professionnelle derrière eux, ce qui signifie qu’ils possèdent un large éventail de compétences. Voici quelques-unes des compétences clés à rechercher chez un senior.

Bien que les outils technologiques changent constamment, la compétence technique reste une caractéristique importante chez n’importe quel candidat senior. Les entreprises doivent être en mesure de déterminer si le candidat est capable d’utiliser les logiciels essentiels pour effectuer son travail.

Un autre atout important à rechercher lorsqu’on embauche un senior est leur capacité à diriger ou à gérer une équipe. Les employeurs devraient chercher des compétences en matière de résolution de problèmes et prendre note du nombre d’équipes dirigées par le candidat dans ses emplois précédents.

Le marché change rapidement, donc de bonnes aptitudes relationnelles sont importantes. Dans cette optique, le choix doit porter sur une personne ayant de bonnes relations et qui sait travailler en équipe. Pour savoir si tel est le cas, il faut s’intéresser aux précédentes expériences professionnelles du candidat senior ainsi qu’à ses références si elles sont disponibles.

Comment attirer les seniors sur le marché du travail : astuces et bonnes pratiques

Attirer les seniors sur le marché du travail peut être un défi, mais cela en vaut la peine. Voici quelques astuces pour aider votre entreprise à attirer des candidats seniors qualifiés.

Les seniors recherchent souvent des opportunités de développement professionnelles. En proposant une formation continue et un programme de mentorat, vous pouvez montrer que votre entreprise est engagée dans l’investissement dans ses employés.

De nombreux candidats seniors cherchent des emplois stables qui offrent une couverture sociale complète ainsi qu’une retraite confortable. Mettez donc en lumière vos avantages sociaux, y compris les congés payés, l’assurance santé, dentaire ou encore vision.

Les horaires flexibles peuvent être particulièrement attractifs pour les travailleurs âgés. Proposez par exemple des journées raccourcies pendant la semaine permettant de réduire le nombre d’allers-retours au bureau ou encore travailler depuis chez soi. Il s’agit là d’un argument supplémentaire pour convaincre ces derniers de rejoindre votre entreprise.

Il ne faut pas perdre de vue que certains candidats n’envisagent pas forcément une pause professionnelle à cet âge-là ni même se retrouver sans emploi à cause de leur expérience. C’est pourquoi ils sont très exigeants quant aux critères de sélection, le processus d’embauche doit être transparent, avec une description claire des missions et des compétences attendues.

Vous devez offrir un environnement de travail favorable aux seniors. Les entreprises peuvent ainsi offrir un espace calme pour travailler, ou encore encourager la collaboration entre collègues pour stimuler la créativité. Vous devez également reconnaître leurs compétences et expériences professionnelles. Cela peut aussi contribuer au développement personnel du senior en question, ce qui rendra son emploi plus satisfaisant.

Des programmes spéciaux peuvent aussi être mis en place pour recruter ces candidats qualifiés, comme par exemple proposer un salaire négociable selon l’expérience accumulée tout au long de leur carrière ou encore prévoir une formation onboarding adaptée aux besoins des nouveaux employés.

Partager :