Quand faut-il faire installer un monte-escalier ? Les réponses à vos questions !

918
Partager :

Le monte-escalier est un système mécanique généralement équipé d’un siège, de deux accoudoirs et doté de diverses fonctionnalités techniques. Il s’agit d’un dispositif qui procure de nombreux avantages aux utilisateurs, surtout en termes d’autonomie, de sécurité et de confort. Dans quelles situations peut-on installer un monte-escalier chez soi ? Qui peut recourir à un tel appareil ? Découvrez les réponses à ces interrogations.

Installer un monte-escalier pour gravir les escaliers en toute sécurité

Lorsque vous êtes âgé ou en perte d’autonomie, vous courez sans doute un grand risque de chute lorsque vous vous mettez à gravir tout seul les marches. Étant donné que vos muscles ne sont plus efficaces à 100 %, ils peuvent à n’importe quel moment vous lâcher. Or, faire une chute sur les escaliers entraîne inévitablement des conséquences désagréables.

A découvrir également : Les multiples bénéfices de l'activité physique pour les seniors

Dans le but de prévenir cette situation, l’idéal serait d’investir dans un monte escalier debout. Cet appareil facilite vos déplacements du bas vers le haut ou vice-versa. Il vous garantit un transport en toute sécurité. Ceci étant, vous pourrez mettre votre ceinture de sécurité chaque fois que vous devez utiliser la machine.

Par ailleurs, il existe des détecteurs qui sont programmés pour arrêter automatiquement le dispositif lorsque ce dernier rencontre des obstacles. Cette fonctionnalité vous préserve d’éventuels accidents domestiques.

Lire également : Comment choisir une bonne mutuelle sénior ?

Faire installer chez soi un monte-escalier pour gagner en autonomie

Certes, la première fonction d’un monte-escalier, c’est d’aider les personnes à mobilité réduite à gravir les escaliers ou à en descendre aisément. Mais, au-delà de cette fonction principale, le monte-escalier les rend libres de leur mouvement. Autrement dit, il constitue une solution efficace pour gagner en autonomie afin de ne plus dépendre des autres.

Dans une maison à étages, il n’est pas évident qu’une personne âgée ou handicapée puisse monter les escaliers sans difficulté. Ceci les oblige souvent à faire appel à leurs voisins, toutes les fois qu’il y a lieu de gravir les marches des escaliers. Pour sortir de cette situation d’indépendance, le monte-escalier est une machine particulièrement adaptée.

S’équiper d’un monte-escalier pour plus de confort

Monter les escaliers est une activité qui requiert un effort considérable et qui sollicite les muscles. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle les personnes âgées éprouvent souvent des difficultés à le faire tout seul. Même si elles réussissent à franchir toutes les marches, elles seront bien évidemment fatiguées une fois à destination.

Le monte-escalier est un appareil conçu pour vous épargner ce problème. Avec ce dispositif, vous n’avez pas besoin de faire des efforts pour gravir vos escaliers. Mieux encore, vous profiterez d’un confort total tout au long du déplacement.

En effet, le monte-escalier est doté d’un fauteuil qui vous accueille confortablement pendant que la machine s’occupe de votre transport. De plus, il est équipé d’accoudoirs réglables et d’un repose-pied ajustable qui vous permettent respectivement de poser vos bras et vos pieds.

Installer un monte-escalier en cas d’une maladie musculaire

Compte tenu de ses avantages en matière d’autonomie, de confort et de sécurité, le monte-escalier est un dispositif recommandé pour les personnes souffrant d’une maladie musculaire. Lorsque vous êtes victime d’une inflammation chronique des muscles, vous pouvez installer cette machine sur vos escaliers afin de profiter de ses avantages.

D’ailleurs, le monte-escalier fait partie des solutions modernes que la plupart des médecins recommandent à leurs patients. Lorsque vous souffrez d’une maladie musculaire comme l’arthrite, quand bien même vous êtes jeunes, il est possible que votre mobilité en pâtisse. Ainsi, monter à l’étage via les escaliers peut devenir un vrai calvaire. Par contre, avec un monte-escalier dans votre domicile, votre mal ne vous sera plus un obstacle. Aussi, vous n’aurez plus de souci à vous faire lorsque vous aimeriez monter ou descendre.

Se doter d’un monte-escalier pour ne plus déménager

Le plus souvent, la meilleure alternative pour résoudre les problèmes de mobilité au sein d’un logement à escaliers, c’est de déménager. Or, cette solution implique généralement un investissement important. De plus, elle vous contraint d’abandonner votre maison, vos proches sans oublier vos habitudes. Pour éviter cette situation, il suffit d’installer un monte-escalier. Ce dernier peut vous aider dans vos déplacements via les escaliers.

Installer un monte-escalier pour maximiser son espace intérieur

Le monte-escalier est une solution qui vous fait gagner de l’espace à l’intérieur de votre domicile. Lorsque vous désirez optimiser votre espace tout en profitant des bienfaits d’un équipement de mobilité, le monte-escalier est ce qu’il vous faut. En effet, son installation s’effectue généralement sur les escaliers. Le monte-escalier ne requiert donc pas d’autres espaces supplémentaires dans votre maison. De ce fait, il apparaît comme un équipement moins encombrant.

Comment choisir le monte-escalier qui convient le mieux à ses besoins ?

L’achat d’un monte-escalier est un investissement important, et il faut choisir le modèle qui convient le mieux à vos besoins. Pour cela, plusieurs critères sont à prendre en compte.

Le type d’escalier : il est nécessaire de tenir compte du type d’escalier que vous possédez chez vous. En fonction de son inclinaison et de la forme des marches, certains modèles seront plus adaptés que d’autres. Il existe ainsi des monte-escaliers droits pour les escaliers sans virage ni palier intermédiaire, mais aussi des monte-escaliers courbes ou tournants pour les escaliers en colimaçon ou avec virages.

Les options supplémentaires : il faut aussi penser aux différentes options dont vous avez besoin. Par exemple, si vous avez des problèmes au niveau des genoux ou du dos, une chaise avec un repose-pieds réglable sera sûrement plus confortable qu’un simple siège rigide.

La capacité de poids : vérifiez aussi la capacité maximale de poids supportée par le monte-escalier avant l’achat afin qu’il puisse supporter votre charge pondérale actuelle et future dans un avenir proche. Cela peut être particulièrement important si plusieurs personnes utiliseront régulièrement l’appareil.

L’esthétique : bien sûr, l’esthétique jouera aussi un rôle dans votre choix final : différents modèles sont disponibles sur le marché aujourd’hui • tous ayant leur propre style distinctif • alors choisissez celui qui convient le mieux à votre décoration intérieure.

Il faut faire des recherches pour trouver le modèle qui répondra exactement à vos besoins et vous apportera un confort optimal. N’hésitez pas aussi à demander conseil auprès d’un spécialiste ou d’un ergothérapeute pour vous aider dans votre choix final.

Les avantages fiscaux liés à l’installation d’un monte-escalier

Au-delà des avantages pratiques et esthétiques qu’offrent les monte-escaliers, vous devez noter que l’installation d’un tel appareil peut offrir des avantages fiscaux. Effectivement, certains pays proposent des mesures incitatives pour encourager les personnes à améliorer l’accessibilité de leur maison. Voici un aperçu des différents dispositifs qui peuvent être utilisés.

Le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) permet aux propriétaires de bénéficier d’une réduction sur le coût total de leurs travaux consistant à installer un monte-escalier. Pour pouvoir en bénéficier, vous devez remplir certains critères : votre habitation doit avoir été construite depuis plus de 2 ans et être considérée comme résidence principale. Le taux du crédit est calculé en fonction du coût total des travaux ainsi que selon votre niveau fiscal.

L’aide personnalisée au logement (APL) peut aussi aider les personnes ayant installé un monte-escalier chez eux. Elle se présente sous forme d’aides financières mensuelles destinées aux foyers modestes ou disposant de revenus moyens et faibles afin qu’ils puissent payer une partie ou la totalité du loyer/mensualités liées à leur habitat principal.

Dans certains pays, notamment en Europe, le taux normal de TVA appliqué lorsqu’on fait installer un monte-escalier peut être réduit. Cela permet aux personnes disposant d’un budget limité de bénéficier d’une aide supplémentaire pour financer leur achat. Vous devez noter que ces dispositifs fiscaux diffèrent selon les pays et les régions, il faut donc se renseigner sur ceux applicables dans votre lieu de résidence avant de faire l’achat du monte-escalier.

Vous devez noter que l’installation d’un monte-escalier apporte une solution pratique pour améliorer la qualité et le confort de vie chez soi à un âge avancé ou en situation de motricité réduite. Elle offre aussi différents avantages fiscaux qui peuvent aider considérablement à alléger le coût total des travaux liés à cette installation mais aussi faciliter l’accès au logement pour des personnes possédant un pouvoir économique faible.

Partager :