Comment s’approvisionner sur le GR20 ?

184
Partager :

Pour leur plaisir, certaines personnes se donnent à des activités telles que l’escalade, le camping, la randonnée et bien d’autres. Il existe plusieurs sites réservés à la randonnée dans le monde entier. En corse, le GR20 est un site de randonnée qui regorge de refuges pour approvisionner les randonneurs en eau, nourriture et autres. Il est néanmoins, difficile d’arriver à se ravitailler sur le site de GR20. Quelles sont les différentes manières de s’approvisionner sur le GR20 ?

Le service d’alimentation sur le GR20

Aux heures de repas soit 5 h, 9 h ou 9 h 30, 13 h ou 13 h 30 et 18 h 30, il n’est pas difficile de trouver à manger dans les refuges. En effet, à 5 h vous avez à disposition, du pain, du fromage et du canistelli. Le déjeuner est habituellement un menu chaud pareil pour le dîner. Entre les repas, vous avez du pain, du canistelli et du fromage à disposition. Tous les abris offrent des menus chauds à midi et le soir.

Lire également : Quelle bague pour 10 ans de mariage ?

brown wooden fence on green grass field during daytime

Le menu du déjeuner est habituellement fait de pâtes, d’omelette, de soupes corses et des plats de charcuterie. Le dîner, quant à lui, les réservations doivent être faites en présentiel pour être servies. Si vous prenez le risque de vous montrer après 18 h, la probabilité est forte que vous dormez le ventre vide. La disponibilité de menus chauds et des épiceries sont en fonctions des périodes que vous choisissez pour visiter le GR20. Ces derniers ne sont fonctionnels que pendant les mois de juin, juillet, août et celui de septembre.

A lire aussi : Quel cadeau pour 13 ans de mariage ?

Le service d’approvisionnement sur le GR20

Le service d’épicerie au sein des refuges du GR20 se limite au strict minimum. Ainsi, vous aurez à disposition, du pain, du fromage et du canistelli (gâteaux secs). Vous sont également proposés, des gâteaux apéros, une variété de fruits, mais aussi de la bière. Il s’agit de bière corse proposée tous les soirs. Certains après-midi, vous pouvez avoir des corsicas colas accompagnés de canistellis. Avec un peu de chance, le menu peut être accompagné d’un morceau de fromage, de pain et d’un saucisson. Les points d’eau sont pointés sur les cartes IGN ou désignés par des écriteaux ou panneaux sur le terrain. Mais il peut arriver que vous tombiez sur des points d’eau desséchés. Ainsi, vous ne devez pas tenir compte de ces différents points d’eau. Faites le plein d’eau que vous pouvez depuis votre refuge. Les points d’eau sont pleins en fonction des périodes.

En faisant le plein des matériels nécessaires pour votre séjour sur le GR20, vous devez penser à prendre certains articles avec vous. Il peut s’agir de quelques boites de céréales, un pack d’eau, du pain, du saucisson et du fromage pour trois. Vous pouvez vous procurer tous ces articles en rejoignant les refuges. Pour parer à toutes éventualités, il vous est suggéré de toujours avoir sur vous ce qui pourrait s’apparenter à un repas.

Le coût de la restauration sur le GR20

Les repas au sein des refuges sur le GR20 varient entre 18 euros et 21 euros. Le menu comprend l’entrée, le plat de résistance plus du fromage et le dessert. Les menus sont les mêmes dans les différents refuges conformément au fait que les approvisionnements s’opèrent en début de saison. Ainsi, les provisions doivent être en mesure de durer sur le long terme sans pour autant se dégrader.

Le menu mise à votre disposition est souvent le repas des sportifs. Il s’agit de pâtes encore et encore. C’est le cas au sein de tous les refuges, la seule différence réside dans les condiments utilisés par-ci par-là. Que ce soit la sauce tomate aux petits légumes, les morceaux de différents types de viande, du fromage élimé et autres. Ce sont là, des plats de résistance. Les entrées aux choix sont de la charcuterie, des soupes corses et des crudités. Quant aux desserts, il s’agit de fromages, de fruits ou de compotes.

Le petit déjeuner vous revient à 8 euros ou 9 euros, les omelettes à 8 euros, le fromage ou la charcuterie à 9 euros.

En somme, l’approvisionnement dans les refuges sur le GR20 est très limité. Il vous est suggéré de quitter la maison avec un minimum de matériel.

Partager :